Données supplémentaires : Nouveau-Brunswick

Cette page fournit des visualisations de données liées aux priorités du système canadien de lutte contre le cancer, ainsi que des descriptions accessibles.

Téléchargez les tableaux de données pour tous les indicateurs.


Priorité 1 Mesure 1 : Aider les personnes à arrêter de fumer ou à ne pas commencer en premier lieu, et à vivre une vie plus saine

Sujet : Faire en sorte que les gens ne recommencent pas à fumer
Titre de l’image : Pourcentage de personnes au Nouveau-Brunswick (de 12 ans et plus) classées comme fumeurs quotidiens ou occasionnels
Mises en garde et limites :

  • Cet indicateur a été déclaré à l’aide de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC).
  • Les personnes qui n’ont pas répondu aux questions obligatoires de l’ESCC concernant le tabagisme n’ont pas été incluses dans l’analyse.
  • La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.

Nouveau-Brunswick : 13 % en 2020 et 12,3 % en 2021. Canada : 12,9 % en 2020 et 11,8 % en 2021.

Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Faire en sorte que les gens ne recommencent pas à fumer
Titre de l’image : Pourcentage d’hommes au Nouveau-Brunswick (de 18 ans et plus) classés comme fumeurs quotidiens ou occasionnels, par quintile de revenu du ménage
Mises en garde et limites : La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.

Quintile 1 : 24,5 % en 2019 et 20,8 % en 2021. Quintile 2 : 26,4 % en 2019 et 11,9 % en 2021. Quintile 3 : 9,6 % en 2019 et 12,6 % en 2021. Quintile 4 : 14,3 % en 2019 et 17,7 % en 2021. Quintile 5 : 21,4 % en 2019 et 7 % en 2021.

Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Faire en sorte que les gens ne recommencent pas à fumer
Titre de l’image : Pourcentage de femmes au Nouveau-Brunswick (de 18 ans et plus) classées comme fumeuses quotidiennes ou occasionnelles, par quintile de revenu
Mises en garde et limites : La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.

Quintile 1 : 21,2 % en 2019 et 17,9 % en 2021. Quintile 2 : 18,3 % en 2019 et 11,4 % en 2021. Quintile 3 : 12,6 % en 2019 et 17,3 % en 2021. Quintile 4 : 14,3 % en 2019 et 8,8 % en 2021. Quintile 5 : 11,3 % en 2019 et 9,4 % en 2021.

Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Sujet : Maintenir un poids sain
Titre de l’image : Pourcentage de personnes au Nouveau-Brunswick (de 18 ans et plus) classées comme en surpoids ou obèses
Mises en garde et limites :

  • Les personnes qui n’ont pas répondu aux questions obligatoires de l’ESCC pour obtenir les catégories d’IMC n’ont pas été incluses dans l’analyse.
  • La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les activités de collecte de données et les taux de réponse à cette enquête.

Nouveau-Brunswick : 74,5 % en 2019 et 72,7 % en 2021. Canada : 65,9 % en 2019 et 64,7 % en 2021.

Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Priorité 1 Mesure 2 : Adopter des pratiques éprouvées qui sont connues pour réduire le risque de cancer

Sujet : Augmenter la vaccination contre le virus du papillome humain (VPH)
Titre de l’image : Pourcentage d’élèves de 7e année ayant reçu la série complète du vaccin contre le VPH au cours de l’année scolaire 2019-2020, par sexe

67,1 % pour les garçons et 69,4 % pour les filles.

Source des données : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes


Priorité 2 Mesure 1 : Prioriser un accès rapide à un diagnostic approprié pour les personnes soupçonnées dêtre atteintes dun cancer

Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image : Pourcentage de coloscopies réalisées dans les délais prévus (60 jours après un résultat anormal au TFi)
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

72,9 % en 2019-2020. 62,9 % en 2021.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image 
: Pourcentage de coloscopies réalisées dans les délais prévus (60 jours après un résultat anormal au TFi), par groupe d’âge
Mises en garde et limites
: Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2019-2020 : 50 à 54 ans : 75,5 %. 55 à 59 ans : 75,9 %. 60 à 64 ans : 71,8 %. 65 à 69 ans : 70,9 %. 70 à 74 ans : 72,5 %. En 2021 : 50 à 54 ans : 71 %. 55 à 59 ans : 53,6 %. 60 à 64 ans : 65,3 %. 65 à 69 ans : 67,4 %. 70 à 74 ans : 59,3 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image : Pourcentage de femmes ayant obtenu une résolution finale du diagnostic (dans les 7 semaines lorsqu’une biopsie était nécessaire et dans les 5 semaines lorsqu’une biopsie n’était pas nécessaire) après un résultat anormal au dépistage du cancer du sein
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Sein avec biopsie : 2018 : 71,6 %. 2019 : 66,6 %. 2020 : 68,2 %. Sein sans biopsie : 2018 : 72,9 %. 2019 : 76 %. 2020 : 76,3 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image : Pourcentage de femmes ayant obtenu une résolution finale du diagnostic dans les 7 semaines lorsqu’une biopsie était nécessaire après un résultat anormal au dépistage du cancer du sein
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2018-2019 : 50 à 54 ans : 45 %. 55 à 59 ans : 40 %. 60 à 64 ans : 43 %. 65 à 69 ans : 48 %. 70 à 74 ans : 52 %. En 2020 : 50 à 54 ans : 63 %. 55 à 59 ans : 70 %. 60 à 64 ans : 63 %. 65 à 69 ans : 78 %. 70 à 74 ans : 66 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image : Pourcentage de femmes ayant obtenu une résolution finale du diagnostic dans les 5 semaines lorsqu’une biopsie n’était pas nécessaire après un résultat anormal au dépistage du cancer du sein
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2018-2019 : 50 à 54 ans : 74 %. 55 à 59 ans : 74 %. 60 à 64 ans : 73 %. 65 à 69 ans : 75 %. 70 à 74 ans : 77 %. En 2020 : 50 à 54 ans : 76 %. 55 à 59 ans : 79 %. 60 à 64 ans : 76 %. 65 à 69 ans : 76 %. 70 à 74 ans : 74 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image : Pourcentage de personnes ayant subi une coloscopie de suivi ayant donné un résultat positif et ayant reçu un diagnostic de cancer du côlon
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image : Pourcentage de personnes ayant subi une coloscopie de suivi ayant donné un résultat positif et ayant reçu un diagnostic de cancer du côlon, par sexe
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2019-2020 : 4,3 % des hommes et 3,7 % des femmes. En 2021 : 4,4 % des hommes et 5,7 % des femmes.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Réduire les temps d’attente pour recevoir un diagnostic
Titre de l’image : Pourcentage de personnes ayant subi une coloscopie de suivi ayant donné un résultat positif et ayant reçu un diagnostic de cancer du côlon, par groupe d’âge
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

2019-2020 : 50 à 54 ans : 1,7 %. 55 à 59 ans : 1,8 %. 60 à 64 ans : 5,9 %. 65 à 69 ans : 4,2 %. 70 à 74 ans : 4,9 %. 2021 : 50 à 54 ans : 3,2 %. 55 à 59 ans : 2,8 %. 60 à 64 ans : 5,5 %. 65 à 69 ans : 6,4 %. 70 à 74 ans : 5,1 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer



Sujet : Diagnostiquer le cancer à un stade plus précoce
Titre de l’image : Proportion de cancers de stade IV au moment du diagnostic pour le cancer du poumon et le cancer colorectal
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Pour le cancer du poumon en 2019 : Hommes : 43,7 %. Femmes : 38,9 %. Pour le cancer du poumon en 2020 : Hommes : 16,6 %. Femmes : 15,7 %. Pour le cancer colorectal en 2019 : Hommes : 8,7 %. Femmes : 11 %. Pour le cancer colorectal en 2020 : Hommes : 9 %. Femmes : 10,7 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Diagnostiquer le cancer à un stade plus précoce
Titre de l’image : Proportion des stades au moment du diagnostic pour le cancer du poumon
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2019 : Stade 1 : 28,7 %. Stade 2 : 7,4 %. Stade 3 : 17,5 %. Stade 4 : 41,5 %. Autre stade : 2,7 %. Stade inconnu : 2,2 %. En 2020 : Stade 1 : 14,4 %. Stade 2 : 2,9 %. Stade 3 : 1,5 %. Stade 4 : 16,1 %. Autre stade : 2,7 %. Stade inconnu : 62,4 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Diagnostiquer le cancer à un stade plus précoce
Titre de l’image : Proportion des stades au moment du diagnostic pour le cancer colorectal
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2019 : Stade 1 : 15,8 %. Stade 2 : 21 %. Stade 3 : 16,8 %. Stade 4 : 9,7 %. Autre stade : 0,5 %. Stade inconnu : 36,3 %. En 2020 : Stade 1 : 12,5 %. Stade 2 : 20,1 %. Stade 3 : 17,4 %. Stade 4 : 9,9 %. Autre stade : 1,1 %. Stade inconnu : 39 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 2 Mesure 2 : Renforcer les efforts de dépistage existants et mettre en œuvre des programmes de dépistage du cancer du poumon dans l’ensemble du pays

Sujet : Augmenter la participation au dépistage du cancer colorectal
Titre de l’image : Pourcentage de personnes au Nouveau-Brunswick ayant effectué avec succès un TFi dans le cadre du programme au cours d’une période de 30 mois (cycle de dépistage de 24 mois plus délai de grâce de 6 mois : du 1er janvier 2018 au 30 juin 2020), par groupe d’âge
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

Ensemble : 18 %. 50-54 ans : 16,7 %. 55-59 ans : 13 %. 60-64 ans : 20,5 %. 65-69 ans : 17,3 %. 70-74 ans : 24,2 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 3 Mesure 1 : Établir des pratiques exemplaires et des normes pour la prestation de soins et promouvoir leur adoption

Sujet : Mettre en œuvre des soins pluridisciplinaires
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints d’un cancer du rectum de stade II ou III qui ont reçu une radiothérapie préopératoire
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

46,1 % en 2017. 50,6 % en 2018. 55,6 % en 2019. 48,8 % en 2020.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 3 Mesure 2 : Éliminer les pratiques qui n’apportent guère de bienfaits et adopter les pratiques à valeur élevée

Sujet : Optimiser le dépistage et le suivi approprié
Titre de l’image : Pourcentage de tests Pap effectués dans le cadre du programme de dépistage du cancer du col de l’utérus, par groupe d’âge, du 1er janvier 2019 au 30 juin 2020

18 à 20 ans : 5,9 %. 21 à 69 ans : 32,8 %. 75 ans ou plus : 3,5 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 3 Mesure 3 : Concevoir et mettre en œuvre de nouveaux modèles de soins

Sujet : Étendre les modèles de soins
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer admis dans un hôpital de soins de courte durée deux fois ou plus au cours des 30 derniers jours de leur vie pour recevoir des soins palliatifs ou chez lesquels on a commencé des soins palliatifs à tout moment pendant l’admission
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

22,9 % en 2019. 21,5 % en 2020.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Étendre les modèles de soins
Titre de l’image : Pourcentage de patients atteints de cancer admis dans un hôpital de soins de courte durée deux fois ou plus au cours des 30 derniers jours de leur vie pour recevoir des soins palliatifs ou chez lesquels on a commencé des soins palliatifs à tout moment pendant l’admission, par région sanitaire
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2019 : Région sanitaire 1 : 19,3 %. Région sanitaire 2 : 18,4 %. Région sanitaire 3 : 23,6 %. Région sanitaire 4 : 22,2 %. Région sanitaire 5 : 21 %. Région sanitaire 6 : 30,5 %. Région sanitaire 7 : 35,5 %. En 2020 : Région sanitaire 1 : 14,7 %. Région sanitaire 2 : 21,1 %. Région sanitaire 3 : 21,8 %. Région sanitaire 4 : 26,3 %. Région sanitaire 5 : 19 %. Région sanitaire 6 : 26,1 %. Région sanitaire 7 : 43,5 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Étendre les modèles de soins
Titre de l’image : Pourcentage de patients décédés du cancer, par lieu de décès
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2019 : Hôpital : 69,7 %. Centre d’hébergement et de soins de longue durée : 4,5 %. Autre : 1,3 %. Autre établissement de santé : 12,1 %. Résidence privée : 12,5 %. En 2020 : Hôpital : 61,9 %. Centre d’hébergement et de soins de longue durée : 5,4 %. Autre : 1,7 %. Autre établissement de santé : 11,7 %. Résidence privée : 19,2 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Sujet : Étendre les modèles de soins
Titre de l’image : Pourcentage de patients décédés du cancer, par région sanitaire
Mises en garde et limites : Il est possible que la pandémie de COVID-19 ait eu une incidence sur la prestation de services.

En 2019 : Région sanitaire 1 : 24,4 %. Région sanitaire 2 : 23,1 %. Région sanitaire 3 : 20,8 %. Région sanitaire 4 : 8,2 %. Région sanitaire 5 : 4,8 %. Région sanitaire 6 : 12 %. Région sanitaire 7 : 6,7 %. En 2020 : Région sanitaire 1 : 27,2 %. Région sanitaire 2 : 22,7 %. Région sanitaire 3 : 21,1 %. Région sanitaire 4 : 7,7 %. Région sanitaire 5 : 4,4 %. Région sanitaire 6 : 11,4 %. Région sanitaire 7 : 5,6 %.

Source des données : Organismes et programmes provinciaux de lutte contre le cancer


Priorité 5 Mesure 2 : Se pencher sur l’accès limité et inégal aux soins palliatifs et de fin de vie à l’échelle du Canada

Sujet : Améliorer l’accès à des soins de fin de vie de qualité
Titre de l’image : Durée cumulée du séjour des patients atteints de cancer (dans l’ensemble) qui étaient hospitalisés ou qui ont été admis dans un hôpital de soins de courte durée 30 jours avant leur décès au Nouveau-Brunswick

Médiane : 14 jours en 2015. 14 jours en 2017. 14 jours en 2019. 90e centile : 48 jours en 2015. 52 jours en 2017. 49 jours en 2019.

Source des données : Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), Base de données sur les congés des patients (BDCP)


Sujet : Améliorer l’accès à des soins de fin de vie de qualité
Titre de l’image : Durée cumulée du séjour des patients atteints de cancer (zones rurales/éloignées) qui étaient hospitalisés ou qui ont été admis dans un hôpital de soins de courte durée 30 jours avant leur décès au Nouveau-Brunswick

Médiane : 12 jours en 2015. 12 jours en 2017. 13 jours en 2019. 90e centile : 45 jours en 2015. 46 jours en 2017. 49 jours en 2019.

Source des données : Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), Base de données sur les congés des patients (BDCP)


Sujet : Améliorer l’accès à des soins de fin de vie de qualité
Titre de l’image : Durée cumulée du séjour des patients atteints de cancer (zones urbaines) qui étaient hospitalisés ou qui ont été admis dans un hôpital de soins de courte durée 30 jours avant leur décès au Nouveau-Brunswick

Médiane : 15 jours en 2015. 14 jours en 2017. 15 jours en 2019. 90e centile : 50 jours en 2015. 58 jours en 2017. 50 jours en 2019.

Source des données : Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), Base de données sur les congés des patients (BDCP)