Parcours de dépistage par détection du VPH et de suivi

Évaluation, suivi et rapports

checklist on clipboard

Recommandation : Élaborer un plan permettant d’évaluer tout changement, attendu ou inattendu, lors du passage des tests cytologiques aux tests de détection du VPH comme méthode de dépistage primaire.

Principales données probantes et considérations relatives à la mise en œuvre :

  • Un plan d’évaluation pourrait notamment porter sur1 :
    • les taux de participation;
    • les taux de fidélisation pour les cycles de dépistage suivants;
    • les taux de rappel ou les taux de tests ayant donné des résultats anormaux;
    • l’observance, par les participantes, des examens de suivi en cas de résultats de dépistage anormaux, qu’il s’agisse d’un test Pap et/ou d’une colposcopie;
    • la conformité des pratiques de dépistage avec les lignes directrices en matière d’âge de début et de fin du dépistage, ainsi que d’intervalle de dépistage;
    • les résultats de dépistage par groupe d’âge, par statut vaccinal contre le VPH, par emplacement géographique et en fonction d’autres facteurs pertinents.
  • Le rendement des tests de détection du VPH devrait être surveillé au sein des territoires de compétence, afin de veiller à ce que les indicateurs de rendement clés correspondent aux résultats attendus1.
  • Les territoires de compétence devraient se préparer à collecter et à consulter les données de surveillance, à accéder au soutien du système d’information et à renforcer la capacité d’analyse pour utiliser les données1.
  • Les données quantitatives et qualitatives, ainsi que les indicateurs sur les processus et les résultats, y compris les leçons apprises, les obstacles et les facteurs favorables à la mise en œuvre, devraient être évalués1.
  • La production à l’échelle pancanadienne de rapports sur certains indicateurs programmatiques mettra en évidence les résultats relatifs à la santé et à l’économie de la mise en œuvre du dépistage primaire par détection du VPH, et permettra l’échange de connaissances entre les territoires de compétence.

Recommandation : Les territoires de compétence devraient mettre en œuvre une stratégie de collecte de données sur le statut vaccinal des participantes, afin d’évaluer l’incidence de la vaccination contre le VPH sur le nombre de cas d’infection au VPH et sur l’apparition d’un cancer du col de l’utérus.

Recommandation : Les territoires de compétence devraient poursuivre la collecte des résultats du dépistage et des renseignements sur les résultats du suivi dans les registres de dépistage.

Principales données probantes et considérations relatives à la mise en œuvre :

  • Au fur et à mesure que les territoires de compétence adopteront les tests de détection du VPH comme méthode de dépistage primaire, il se peut que les résultats soient déclarés par différents laboratoires ou différentes organisations. En veillant à ce qu’il n’y ait pas d’interruption dans la communication des résultats aux programmes de dépistage, les territoires de compétence seront en mesure de surveiller le dépistage et ses résultats au fur et à mesure du passage d’un test à un autre.
  • Les territoires de compétence pourraient inclure un code QR personnalisé sur les trousses d’autoprélèvement envoyées par la poste, garantissant ainsi que les participantes concernées seront incluses dans un registre, car elles pourront être identifiées facilement grâce à ce code QR.
  1. Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs. (2013). Recommandations on screening for cervical cancer. CMAJ; 185(1), 35-45.