Protection contre les rayonnements UV solaires : politiques provinciales et territoriales sur la protection solaire dans les services de garde

Découvrez comment les gouvernements provinciaux et territoriaux peuvent réduire l’exposition au rayonnement ultraviolet (UV) solaire dans les services de garde

Dans cette ressource sur les politiques en matière de rayonnements UV

Politiques de protection contre le soleil dans les services de garde

Enjeu

Élaborer des politiques de protection contre les rayonnements UV dans les services de garde, les écoles, les lieux de divertissement pour les enfants et les adolescents ainsi que les milieux de travail extérieurs1,2,3

Mesure

Adopter des politiques de protection contre le soleil dans les services de garde3,4

  • Fournir des mesures de contrôle pour la protection contre les rayonnements UV se conformant aux meilleures pratiques en vigueur (p. ex. vêtements de protection [chapeau, lunettes, autres], utilisation d’écran solaire, démonstration de comportements de protection par les enseignants, zones ombragées, planification des pauses, éducation et mise en application)3,4

Degré d’adoption des politiques*

MOYEN

Mesures actuellement en place au Canada

Bien que la majorité des provinces et des territoires traitent des pratiques de protection contre le soleil dans les politiques qui régissent les services de garde, celles-ci varient quant à leur niveau de prévention de l’exposition aux rayons UV :

  • Quatre provinces (T.-N.-L, N.-É., Ont., Man.) et deux territoires (T.N.-O., Nt) exigent que les enfants portent des vêtements de protection (notamment des lunettes de soleil et des chapeaux) pour les activités en plein air.
  • Cinq provinces (T.-N.-L., N.-É., Qc, Ont., Man.) et deux territoires (T.N.-O., Nt) exigent l’application d’écran solaire pour les activités en plein air.
  • Deux provinces (N.-B., Man.) et deux territoires (T.N.-O., Nt) exigent que le personnel scolaire fasse la démonstration de comportements de protection contre le soleil (notamment le port de vêtements protecteurs et l’application d’un écran solaire).
  • Sept provinces (N.-É., N.-B., Qc, Ont., Man., Sask., C.-B.) et deux territoires (T.N.-O., Nt) exigent l’aménagement de zones ombragées dans les aires de jeux extérieures. Cependant, les exigences en matière d’aménagement de zones ombragées et de couvert varient. Par exemple, le Nouveau-Brunswick exige qu’au moins 10 % de l’aire de jeu soit à l’ombre; l’Ontario indique que les zones ombragées devraient être prises en considération afin d’offrir une protection supplémentaire contre les facteurs environnementaux dans les terrains de jeux situés sur les toits; et la Colombie-Britannique inclut l’aménagement de zones ombragées comme moyen de protection contre le soleil dans la conception de l’aire de jeu.
  • Quatre provinces (T.-N.-L., N.-É., N.-B., Man.) et deux territoires (T.N.-O., Nt) suggèrent, dans leur document de politique, de modifier le temps passé à l’extérieur en fonction de l’indice UV afin de protéger les enfants contre l’exposition au soleil.
  • L’éducation sur la protection contre le soleil dans les services de garde n’était pas apparente dans les documents de politique et l’application des pratiques de protection dans ce domaine a lieu lors des processus d’inspection établis dans le cadre de la législation.

La majorité des provinces et des territoires ayant adopté des politiques de protection solaire dans les services de garde d’enfants inclut des informations sur les politiques dans des documents qui viennent compléter la législation relative aux services de garde. La documentation définit les critères devant être respectés par les fournisseurs de services de garde pour répondre aux exigences de la législation relatives à l’autorisation et à l’exploitation des services de garde.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la documentation d’orientation pour les fournisseurs de services de garde agréés, veuillez consulter la page Web intitulée Lignes directrices provinciales et territoriales relatives aux rayonnements UV solaires pour les services de garde.

* Niveaux d’adoption : faible = très peu de territoires de compétence ont adopté une mesure fondée sur des données probantes en matière de politiques; moyen = certains territoires de compétence, mais pas tous, ont adopté une mesure fondée sur des données probantes en matière de politiques; élevé = la plupart des territoires de compétence ont adopté une mesure fondée sur des données probantes en matière de politiques.


Références

1 Action Cancer Ontario. (2016). Prevention System Quality Index. Disponible à l’adresse : https://www.cancercareontario.ca/en/statistical-reports/prevention-system-quality-index.

2 Centre de rechercher sur le cancer professionnel (CRCP) et Action Cancer Ontario (ACO). (2017). Burden of Occupational Cancer in Ontario: Major workplace carcinogens and prevention of exposure. Disponible à l’adresse : http://www.occupationalcancer.ca/wp-content/uploads/2017/09/Burden-of-Occupational-Cancer-in-Ontario.pdf.

3 SunSmart Victoria. (2015). Policy Statements and Actions. Disponible à l’adresse : http://www.sunsmart.com.au/downloads/communities/local-government/suggested-policy-statements.pdf.

4 Department of Health. (2012). Skin Cancer Prevention Framework 2013-2017. Victoria, Australie. Disponible à l’adresse : https://www2.health.vic.gov.au/about/publications/policiesandguidelines/Skin-Cancer-Prevention-Framework-2013-2017.